Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; SmartYouTube_Widget has a deprecated constructor in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-content/plugins/smart-youtube/smartyoutube.php on line 1418

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; theme_MenuItem has a deprecated constructor in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-content/themes/guideporto7/library/navigation.php on line 245

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; VMenuWidget has a deprecated constructor in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-content/themes/guideporto7/library/widgets.php on line 110

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; LoginWidget has a deprecated constructor in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-content/themes/guideporto7/library/widgets.php on line 189

Deprecated: La méthode de construction de la classe WP_Widget située dans SmartYouTube_Widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez __construct() à la place. in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-includes/functions.php on line 6078

Deprecated: La méthode de construction de la classe WP_Widget située dans VMenuWidget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez __construct() à la place. in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-includes/functions.php on line 6078

Deprecated: La méthode de construction de la classe WP_Widget située dans LoginWidget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez __construct() à la place. in /home9/fjost/public_html/guide-porto.fr/wp-includes/functions.php on line 6078
Histoire de la région - Porto Ota - Guide touristique

 

 

[wpc-weather id="1410"]
région de Porto-Ota, Corse du Sud

Histoire de la région

Porto Ota 

 Ile paradisiaque enchâssée dans la Méditerranée, la Corse est une région française qui se trouve à 85 km de l’Italie et à 160 km de la France depuis le Cap St-Martin sur la Côte d’Azur. C’est une île marquée par des chaînes montagneuses et de vastes terrains boisés. La région offre également des paysages à couper le souffle qui ne demandent qu’à être découverts au tournant d’un sentier.
Depuis les réserves marines de Scandola jusqu’au désert des Agriates, le caractère sauvage des lieux est resté intact. Mais c’est surtout dans la région de Porto que l’on rencontre de véritables merveilles naturelles. Avec les vagues de conquêtes successivement depuis un temps fort reculé, la Corse est riche en culture et est animé par des traditions qui n’ont nul autre pareil.

L’histoire de la Corse

carte corseAvant d’appartenir à la France, la Corse a vu défiler plusieurs vagues de conquérants à travers les époques.
La région a été peuplée pour la première fois il y a environ 8000 ans, et cela a été attesté par la découverte du squelette de la « Dame de Bonifacio ». La civilisation proto-corso est apparue vers 5000 avant JC, mais l’origine de ce peuple reste encore floue. Pendant les époques des conquêtes et des grandes découvertes, la Corse fût colonisée par les Phéniciens et les Étrusques mais aussi par les Carthaginois. Les véritables colonisateurs furent les Romains, qui soumirent durant sept siècles la région. Le début de l’ère romaine commença en l’an 160 avant JC où les bataillons de la flotte surprirent de nuit Atalia, une cité corse fondée par les Grecs phocéens en l’an 750 avant JC. De nombreux Corses se sont faits massacrer durant la Bataille d’Atalia.

Durant le Moyen-âge, plusieurs troupes tentèrent de conquérir la région. Il y eut les Vandales, les Byzantins, mais l’Italie résiste et impose sa main de fer sur l’île.
Depuis le VIIIe siècle jusqu’au XIe siècle, la région fut sous l’autorité papale malgré les diverses incursions des Sarrasins puis des musulmans. L’île est en elle-même un « objet » de convoitise. Ainsi, les Génois conquirent la Corse grâce à l’aide du  roi de France Henri II. Mais après de nombreuses résistances, les Génois finirent par céder la Corse au royaume de France en 1768 par le traité de Versailles. Bien qu’il y ait eu d’autres occupations étrangères durant les deux Guerres mondiales, la Corse est devenue un département français libre. Sa longue et tumultueuse histoire lui a forgé une culture riche et unique.

 

Ota et son hameau Porto

Si la plupart du territoire Corse a été colonisé par les Romains, la région de Porto semble être restée vierge de toute occupation étrangère.

Malgré l’insécurité latente au Moyen-âge, la situation sembla se calmer du temps de l’occupation des Pises. C’est à cette époque que furent instaurées les divisions administratives appelées pièves. C’est de là que fût créée la Piève de Sia.
Au XVe siècle, une noble famille, De Leca, contribua beaucoup au développement et la prospérité de la vallée. En plus de la construction du château di Rocche di Sia, la famille fit construire un fort situé près des Calanches de Piana. Mais la vallée fut l’objet de convoitises, et plusieurs vagues de conquérants livrèrent bataille à la famille De Leca. La région a donc eu la « visite » des Génois et des troupes papales. Les villageois ont connu des années de désolation et de crise, les poussant ensuite à quitter leur terre pour la plupart.

Si le calme revint ensuite dans la vallée, les invasions reprirent au XVIe siècle. Ainsi, la région fut victime de nombreuses attaques de pirates turques et de barbares. C’est sans doute cette raison qui poussa la Banque de Saint-Georges à fortifier le Golfe de Porto en faisant construire le Fortin de Girolata.

Les luttes furent âpres et terribles jusqu’à la fin du XVIIe siècle, laissant ainsi le village d’Ota dans un piteux état. Perdu et délaissé par le reste de la région, le village d’Ota ne figurait même pas sur les cartes en 1735. La région de Porto est désormais le repaire des touristes du monde entier.